Jean-Luc Verna

Né en 1966 à Nice. Vit et travaille à Paris.
Le dessin est une colonne vertébrale qui fait tenir debout tout le reste : la photographie, le cinéma, la musique, le tatouage. C’est dans le geste précisément élaboré du dessin qu’il a su trouver une forme complexe, qui relève d’un processus de replis de la mémoire et de surgissement du présent. Le dessin chez lui fait l’objet d’un travail de reports et de déplacements extrêmement sophistiqué : du papier, il passe d’abord au calque, puis à la photocopie, où il est agrandi et en quelque sorte dégradé. Cette photocopie est ensuite frottée au trichloréthylène pour être reportée avant d’être reprise à la pierre noire, au crayon de couleur et au fard à paupières, où s’ajoutent parfois des éléments d’ornementation, pierres noires, strass, plumes, guirlandes.


Metal Postcard
Arabian Knights
Ornaments of Gold
Double Life
Desert Kisses
Party's Fall
Air de Paris